Édition,
investigation
et débat d'idées

Islam, la part de l’universel – كونية الإسلام

« La singularité de l’islam [est d’être la] seule entité qui s’est frottée simultanément aux frontières de l’Europe occidentale, de Byzance, de la Chine et de l’Inde. Cette mitoyenneté de la diversité donna à la langue arabe le privilège d’être en contact avec les domaines que recouvrent le latin, le grec, le chinois, le sanskrit qui s’ajoutent aux domaines intégrés qui ont rendu possible les savoirs déposés dans les langues persane, syriaque, araméenne, hébraïque, démotique. L’islam a soudé ces traditions disparates, les a unifiées et revigorées ensemble. »

Au carrefour de l’Europe occidentale, de Byzance, de la Chine et de l’Inde, l’Islam en a englobé et vivifié les apports et a contribué par cette synthèse à l’universel. Dans Islam, la part de l’universel, publié initialement en 2003 avec une riche bibliographie et réédité ici dans sa version originale en français et une traduction inédite en arabe par Mohammed Zernine, Abdelwahab Meddeb, rappelle la dimension humaniste de cette civilisation et son apport considérable à des domaines comme l’architecture, les sciences et la mystique.

Islam, la part de l’universel – كونية الإسلام | Abdelwahab Meddeb | Traduit en arabe par Mohammed Zernine| février 2019 | 188 pages (107 en français, 81 en arabe) |65 DH / 13 €

 

18 février 2019