Édition,
investigation
et débat d'idées

15ème Salon de l’Autre livre à Paris

Du 17 au 19 novembre, l’Espace des Blancs Manteaux à Paris a accueilli la 15ème édition du Salon de l’Autre livre, le salon international des éditeurs indépendants. Éditions Charles Léopold Mayer pour le progrès de l’Homme, Al Manar et ses livres d’artistes, Le Chèvrefeuille étoilé initié par quatre femmes des deux rives de la Méditerranée, les voix poétiques et d’artistes de Transit/La Courte échelle de Marseille, les « historiens de l’imaginaire » portés par Elyzad, de Tunis, Kilowatt pour les petits lecteurs, Le livre qui parle, pour faire entendre les classiques, Lux portant les écrits libertaires de Montréal, Publie.net en littérature contemporaine, Ypsilon et sa passion pour la typographie

 

Pour la survie de l’édition indépendante

Salon de l’Autre Livre à l’Espace des Blancs Manteaux, Paris

170 exposants et près de 400 écrivains sont venus rappeler, pendant ces trois jours, que le livre papier est « l’outil social, politique et poétique indispensable comme objet de résistance face à une industrie marchande réductrice et à une société du « tout fictif » ».

Alain Gorius, président de l’association L’Autre livre, explique que cette initiative est vitale pour la bibliodiversité : « Il est indispensable pour les éditeurs indépendants d’organiser des salons en dehors des circuits habituels de distribution, car les librairies les acceptent de plus en plus difficilement (étant donné, en France, la surabondance de l’offre, et la marchandisation de la culture) – surtout quand ils sont auto diffusés / distribués (ce qui est souvent le cas). »

Kenza Sefrioui