Édition,
investigation
et débat d'idées

Abdellah Taïa traduit en anglais

Le journal Asymptote, lauréat du prix Initiative de traduction littéraire internationale de la Foire du livre de Londres 2015, a publié la traduction en anglais de « Aimer et tuer : Pourquoi j’écris en français », d’Abdellah Taïa, (in Maroc : La guerre des langues?, ouvrage collectif, Ed. En toutes lettres) par Hodna Bentali Gharsallah Nuernberg.

Ce journal tire son nom de la figure mathématique d’une ligne en pointillé sur un graphique vers laquelle une fonction peut tendre, mais jamais atteindre, en référence à la traduction ; un texte traduit ne pouvant jamais reproduire entièrement l’effet de l’original, étant le propre de l’acte créateur. Afin de favoriser la transmission de la littérature et la rencontre des langues, Asymptote essayer de présenter ses travaux en traduction aux côtés des textes originaux et des enregistrements audios de ces textes originaux.

Cette question de la traduction, de la rencontre entre les langues, centrale pour Asymptote fait échos à l’enjeu des langues au Maroc.

Vous pouvez accéder à la traduction ici.

ETL