Édition,
investigation
et débat d'idées

Chadia Arab revient sur « Bienvenue en France »

Chadia Arab, géographe et chercheure en migrations internationales au CNRS et auteure de Dames de fraises, doigts de fée, les invisibles de la migration saisonnière marocaine en France (collection Enquêtes, 2018), revient sur les conséquences réelles de la réforme « Bienvenue en France », en réponse à l’annonce faite par le gouvernement français et aux instituts français dans le monde qui la soutiennent – dont l’Institut français du Maroc.

Cette réforme, présentée comme un moyen d’améliorer les conditions d’accueil des étudiants étrangers, établir une meilleure équité financière et un plus grand soutien de la mobilité des établissements français à l’étranger, aura pour réelles conséquences une régression de l’accueil humain ainsi qu’une augmentation des inégalités basées sur les conditions sociales des étudiant.e.s.

Des dizaines d’établissements français ont déjà voté des motions contre cette réforme.

ETL