Édition,
investigation
et débat d'idées

Le rapport qui accable Amazon

C’est un travail de fond qu’ont mené les chercheuses Olivia LaVecchia et Stacy Mitchell. Dans Amazon, cette inexorable machine de guerre qui étrangle la concurrence, dégrade le travail et menace nos centres-villes, qui a été traduit en français par le Syndicat de la librairie française, les auteurs brossent un tableau accablant.

« Dans cinq ans, le cinquième de la distribution américaine (3,6 mille milliards de dollars) aura basculé en ligne et Amazon s’en attribuera les deux tiers. » En situation de quasi monopole, Amazon a pris le contrôle des mécanismes sous-jacents de l’économie et dicte sa loi. Celle de la destruction d’emplois, de la précarité de sous-traitant employés dans des conditions infernales et de l’évasion fiscale, malgré les substantielles subventions publiques. Celle des centres-villes désertés et du lien social fragilisé.

Son adversaire ? Tout ce qu’il ne contrôle pas, depuis ses concurrents jusqu’à l’esprit même d’indépendance qui est au cœur des métiers du livre et de l’édition. « Ce géant de la vente de livres en ligne peut manipuler à sa guise le résultat de nos recherches sur le net, en faire disparaître certains titres, orienter notre attention sur d’autres. Il menace ainsi la circulation libre et ouverte d’idées et d’informations. » Une menace pour tout projet démocratique.

Le rapport complet est ici.

Une synthèse en six pages est ici.

 ETL