Édition,
investigation
et débat d'idées

Les traducteurs littéraires, des dinosaures

L’écrivaine et critique littéraire Tiphaine Samoyault était présente au Salon international de l’édition et du livre de Casablanca pour parler des questions de traduction dont elle est spécialiste. Elle explique la menace que font peser sur la traduction les logiciels de traduction automatique. Face à Google translate, qui passe le cap du repérage de la polysémie, c’est la possibilité de penser l’écart entre soi et l’autre, et entre les langues qui est mise à mal.

Propos recueillis par Kenza Sefrioui